Les produits de saison « juillet » 2018-07-07T10:01:13+00:00

Project Description

Juillet

Dans les premiers calendriers romains, le mois de juillet était le cinquième mois de l’année et se nommait quintilis, qui signifie cinquième en latin.
Avec l’arrivée du calendrier julien en 46 avant JC, le mois de juillet devient le septième mois de l’année. L’empereur Auguste renomme le mois en  julius en l’honneur de Jules César.

Juillet marque le début des vacances avec ses barbecues, ses soirées entre amis autour d’un bon verre et de tapas, le mois des couleurs et des saveurs est dans la tête mais aussi dans les assiettes.

Le potager et le verger suivent la cadence et reflètent l’esprit d’été. Les étales sur les marchés sont émerveillement de couleurs et de senteurs.

Les tomates bien rouges et juteuses, les oignons, les courgettes et les aubergines nous invitent dans le sud. Légumes confits au four avec de l’ail et du romarin, tartes d’été, ratatouilles,… se marieront à merveille avec poisson ou viande grillés. Amusez vous avec les herbes du jardin.

Sardines grillées, homards bretons servis avec un simple beurre citronné à l’estragon, agneau devenu gras à souhait adore le thym et l’ail accompagné de pommes de terre grenaille revenues à l’huile, romarin et ail.

La salade du mois est la roquette. Elle se marie si bien avec des copeaux de  Parmesan ou tout autres fromages. Avec des tomates tièdes et parfumées de  pleine saison, une volaille ou une tranche de bœuf.

Côté fromages, les laits de printemps font merveille : tous les fromages français qui demandent une durée d’affinage assez courte, sont à leur apogée. C’est le retour des grands normands (Camembert, Livarot, Pont L’Evêque) qui sont à leur niveau d’excellence absolue. Les choisir crémeux à cœur donnera au gastronome de juillet des plaisirs insoupçonnés. Au barbecue en toute simplicité ou roulé dans une pâte à pizza agrémenté de tomates confites, Parme et herbes, je ne vous dit que ça…  Les chèvres sont aussi dans toute leurs splendeurs.

Les petites fraises des bois se cachent mais leur arôme puissant peut les trahir auprès du cueilleur attentif.

Le verger est enchanteur : Les cerises sont à leurs meilleurs et les petits fruits rouges de toutes sortes à déguster. C’est le moment de la cueillette et/ou la maraude (chut, ça on ne peut pas !)  Abricots et pêches duveteuses et charnues sont de retours sur nos étals. L’acidité de l’abricot fera merveille sur riz au lait, une glace vanille accompagnant un pain perdu,…

On cuisine activement pour conserver et pouvoir profiter de ces merveilles durant les mois d’hiver. Les fruits sont mis à l’eau de vie, mélangés en une « confiture de vieux garçon » que l’on consommera à Noël C’est le grand mois des confitures.

Les légumes et herbes sont mis en bocaux, stérilisés, séchés et/ou congelés.
C’est un mois de saveur, de partage et de convivialité… C’est le mois où on prend le temps!

 

Texte : Charlotte Huc

Photos : Charlotte Huc et amis

Source : L’Almanach du gastronome d’Armelle de Scitivaux.

Un livre passionnant d’une amoureuse des produits de saison et de la bonne table. Ce livre a été une révélation et une réelle source d’informations et d’inspiration. Une bible à avoir chez soi !