Les produits de saison « juin » 2018-06-06T17:44:21+00:00

Project Description

Juin

L’origine du mois de juin viendrait du latin junius, donné en l’honneur de la déesse romaine Junon, fille de Rhéa et de Saturne, épouse et sœur de Jupiter, reine des dieux, du ciel et du mariage.

Après Mai et son “faites ce qu’il vous plaît », voici venu Juin, le mois qui fait du bien… au moral comme à l’assiette !

Pour le gastronome Juin est un mois splendide. Le printemps laisse place à l’été, le soleil tape -déjà fort- et les étals des marchés se remplissent d’ingrédients savoureux : ce mois de juin s’annonce comme le début d’une période d’abondance. On voit enfin débarquer les premiers “légumes du soleil”.

C’est la saison des groseilles, des cerises, des fraises des bois et de nouvelles variétés plus sucrées et plus parfumées que celles de mai. La rhubarbe est à maturité. Les framboises sont arrivées, ainsi que les premiers abricots. Les fleurs de sureau remplissent les haies, c’est le moment pour les transformer en limonade, gelée ou sirop.

 

C’est la fin des asperges.  Pois, fèves, haricots, artichauts, oignons (alors doux et sans âcreté), navets, courgettes sont au rendez-vous. Les fleurs de courgettes, trop souvent oubliées sont une merveille, crues, farcies, frites, tout leurs va.

C’est le grand moment pour les salades vertes, elles sont en premières lignes, accompagnées de fromages frais, tomates, herbes aromatiques,… Elles annoncent le retour du beau temps, des barbecues et apéros, des fois un peu trop arrosés, mais que ça fait du bien ! Les premiers concombres  font leur apparition. Gorgés d’eau, on n’attendait plus qu’eux pour se lancer dans de belles salades d’été et les smoothies détox.

Étiquetée comme un légume d’hiver, la betterave est pourtant de saison dès les premiers beaux jours, et jusqu’à Octobre environ. Son petit côté “terreux” s’atténue avec la cuisson, en papillote au four ou dans un grand volume d’eau bouillante. Une fois cuite, mixez-la avec du fromage de chèvre pour obtenir une mousse rose bonbon, délicieuse en apéritif !

Les veaux et agneaux de lait laissent place aux veaux et aux moutons nourris au vert. Ils perdent en délicatesse n’ayant plus le lait maternelle mais ils y gagnent en saveurs grâce à l’herbe printanière

Tout le monde a grandit, les volailles sont moins jeunettes, les pigeonneaux sont devenus de dodus pigeons et les canetons des canards. Les cailles d’élevage (la chasse est fermée) sont dans leur plénitude.

La sardine est de retour, sa saison s’étend d’avril à octobre mais c’est maintenant qu’elle est la meilleure, bien grasse et charnue ! Elle  se décline en rillette ou en tapenade pour l’apéritif, en cake ou en quiches pour l’entrée, en mousse pour farcir des légumes ou émiettée pour garnir des salades composées. On peut la farcir d’herbes, de légumes, de jambon cru ou de fromage frais. Les sardines se préparent en gratin, en papillote, à l’escabèche, se farcissent, rejoignent une soupe de poisson ou un tajine, se marinent crues lorsqu’elles sont ultra fraîches. Au Japon, elles s’accommodent en sashimi, en tsumiré (boulettes). Elles s’accompagnent volontiers de tomates, de courgettes, de ratatouille. Vous l’aurez compris, j’adore les sardines ! Thons et sardines, poissons qui viennent le long des côtes avec les beaux jours, sont là en abondance. Les crustacés aussi : Homards, langoustes, tourteaux, langoustines et même écrevisses du côté des produits d’eau douce. Les moules reviennent, notamment les petites bouchots, les préférées du gastronome averti.

Les fromages à pâte molle font leur grand retour ! Ces fromages à courte durée d’affinage sont réalisés depuis le début du printemps avec une herbe de plus en plus riche et savoureuse. En juin, vous dégustez donc les fromages les plus parfumés, aux notes fleuries. Jetez-vous sur les brie (de Meaux et de Melun), le camembert, et le coulommiers.

Les fromages frais sont aussi en pleine saison : à vous la brousse et le fromage frais de chèvre, à déguster pourquoi pas en dessert, avec quelques fruits frais.

 

Texte : Charlotte Huc

Photos : Charlotte Huc et amis

Source : L’Almanach du gastronome d’Armelle de Scitivaux.

Un livre passionnant d’une amoureuse des produits de saison et de la bonne table. Ce livre a été une révélation et une réelle source d’informations et d’inspiration. Une bible à avoir chez soi !