Les produits de saison « mars » 2018-03-14T14:28:07+00:00

Project Description

Mars

Mars est le dieu de la guerre dans la mythologie romaine. Il a donné son nom à la fois à un prénom, au mois de mars et à la planète Mars.

En mars, on est en pleine saison pour le veau et l’agneau est à son meilleur avec toute sa douceur qui le caractérise… Celui qui n’aime pas car c’est trop fort, n’a jamais goûté de l’agneau mais certainement du mouton ! C’est un délice, fondant, doux et plein de saveurs !

La marée reste abondante en espèces: harengs, bars et brochets sont présents.

Le skrei Norvégien fait son entrée. Chaque janvier, portés par leurs instincts, des centaines de millions de cabillauds dans la fleur de l’âge migrent vers la côte nord de la Norvège et les îles Lofoten. Ce long périple à contre-courant dans les eaux glaciales confère à ce poisson une chair particulièrement savoureuse, ferme et nacrée. Ainsi, c’est uniquement après ce voyage tonifiant que le cabillaud peut être appelé Skrei. Ce nom puise ses origines dans le vieux norrois « skrida » : « j’avance ».

On profite des dernières Saint-Jacques et moules.

Au potager, L’oseille et l’ail nouveau arrivent, ce n’est pas encore vraiment le printemps mais les cultures sous châssis commencent à donner quelques primeurs : carottes nouvelles, choux fleurs, cardons, navets, radis, épinards qui viennent remplacer avec bonheur les légumes d’hiver.

Les artichauts bretons apparaissent, de même les premières morilles, un délice pour les fins gourmets qui savent les mettre en valeur.  Un peu de crème accompagnées d’une bonne volaille, sur des pâtes, en farce,… Il ne faut pas grand-chose pour la sublimer. Un peu de patience et les asperges arriveront très vite ! On profite des dernières courges et pourquoi pas, si le temps est de circonstance, des dernières soupes.

Les poires finissent leur saison, nous n’allons pas nous en plaindre, vite les fruits d’été.

Du côté des fromages de vache, les tomes de montagne comme le Comté, l’Abondance, le Cantal, le Laguiole restent exceptionnelles. Et si la période d’excellence du Maroilles et de l’Epoisses approche de sa fin, c’est une raison de plus pour en profiter car ils sont parfaits, surtout choisis bien affinés.

Côté fromages de chèvre, c’est maintenant que commence la vraie saison. Les laits de printemps sont importants pour donner son bon goût lacté de début de saison. Et les amateurs en savent quelque chose !

Il faut continuer à attendre pour les croûtes fleuries, même si on en trouve toute l’année, un peu comme le chèvre, il faut être patient pour avoir le meilleur. Les fabrications sous A.O.C. et les fromages fermiers moulés à la louche seront incomparables dans deux mois.

Quand aux fruits, les arbres fruitiers commencent à bourgeonner, plein de belles promesses. Bientôt la saison des fraises bien de chez nous, rouge, sucrée et juteuse à souhait.

 

Texte : Charlotte Huc

Photos : Charlotte Huc et amis

Source : L’Almanach du gastronome d’Armelle de Scitivaux.

Un livre passionnant d’une amoureuse des produits de saison et de la bonne table. Ce livre a été une révélation et une réelle source d’informations et d’inspiration. Une bible à avoir chez soi !