Produits de saison « février » 2018-02-05T10:47:53+00:00

Project Description

Février

Le nom février vient du latin februarius, de la même famille que le verbe februare qui signifie purifier.

 

Février et ses crêpes de la chandeleur, un petit bonheur pour les enfants mais aussi pour les plus grands. Février annonce le début des carnavals dont celui de Malmedy, où vous retrouverez les longs nez, la haguète, …

 

Côté temps et produits, février ressemble assez à janvier. C’est toujours l’opulence du côté des coquillages et crustacés ; huitres, oursins, coquilles Saint Jacques, et du côté des poissons, on retrouve le turbot, le bar, la dorade, ainsi que le lieu jaune, la plie et le merlan. La pêche au saumon sauvage est ouverte, mais difficile d’en avoir de suite chez nous.

La saison du rouget arrive tout doucement sur sa fin, vous pourrez encore en trouver, mais les prix vont grimper en flèche.

 

La saison du gibier est terminée, sauf pour le sanglier que l’on peut chasser toute l’année, mais on ne manque pas de volailles et de viandes. L’agneau de lait pointe tout doucement le bout du museau.

 

La truffe est au mieux de sa maturité et de sa saveur. Elle pourra agrémenter de son délicieux parfum, potages, œufs brouillés,… La saison étant très courte, on en profite, d’autant que son prix est en chute à cette période, les fêtes étant passées.  Pareil pour le foie gras.

 

Le potager est toujours pauvre : encore des choux, des salades d’hiver tel que la frisée, des potirons, des betteraves et des endives. Les légumes gardés en cave (pommes de terre, navets, carottes,..) deviennent farineux.

 

Côté fromages, c’est la période des fromages d’alpage fabriqués l’été : Vacherins, Beaufort,  Mont d’Or, dont la saison va bientôt se terminer.  C’est également le moment de goûter aux pâtes pressées auvergnates que sont les Cantal, Salers ou Laguiole « entre deux ». Ils sont affinés en moyenne 4 mois, et fabriqués avec les meilleurs laits d’automne, dits « de regain », dont la saveur après une telle durée d’affinage devient exceptionnelle.

Pour les fruits, c’est la fin des poires et des pommes. Si on veut plus de choix, il faudra se tourner vers des produits d’importation.

 

Texte : Charlotte Huc

Photos : Charlotte Huc et amis

Source : L’Almanach du gastronome d’Armelle de Scitivaux.

Un livre passionnant d’une amoureuse des produits de saison et de la bonne table. Ce livre a été une révélation et une réelle source d’informations et d’inspiration. Une bible à avoir chez soi !