Produits de saison « octobre » 2017-09-30T11:00:49+00:00

Project Description

Octobre

Octobre vient de l’ancien calendrier romain où il figurait comme huitième mois de l’année : octo, en effet, signifie huit en latin. Bien qu’il soit ensuite devenu le dixième mois du calendrier, il a conservé à travers les siècles son appellation de huitième mois.

Nous entrons au cœur de l’automne avec la chute des feuilles, les odeurs de sous-bois, et ses couleurs rouge, orange et jaune. La nature se transforme ! L’automne annonce, avec le froid qui l’accompagne, les bonnes soupes maison, le feu qui crépite dans la cheminée, les chocolats chaud sous un duvet bien chaud.

Les pommes et les poires et, à maturité, les figues et raisins sont toujours de la partie. Les coings sont idéales pour accompagner des plats mijotés ou un morceau de boudin noir ou encore en gelée. Les châtaignes et les noix remplissent les plats de fruits.

Au potager, c’est au tour des racines d’être sur le devant de la scène ; carottes, navets et autres  sont au mieux de leur forme. Les potirons, butternuts, potimarrons… sont parfaits pour faire d’exquises soupes ou purées. Et quand la fête d’Halloween arrivera en fin de mois, ils seront creusés en têtes illuminées par des bougies pour accueillir les visiteurs et les passants.

Octobre marque le départ des mois en « R »: voici le retour des coquilles Saint-Jacques, des huîtres (elles ont retrouvé leur finesse et perdu cet aspect laiteux), ainsi que le hareng  bien gras. Le calamar est, malgré ce que l’on pourrait en penser, un produit d’hiver. Farcis, à la romaine, mijotés,… un délice !

Côté viande, si vous aimez la volaille ainsi que les chapons, dinde, oie,…, le mois d’octobre vous offre une assiette bien garnie. Le mouton  bien gras et charnu fera le bonheur des consommateurs ! Le gibier est particulièrement apprécié pour la finesse de son goût. Sanglier, biche, faisan, lièvre…  « A la saint Rémi, les perdreaux sont perdrix ».

Les forêts regorgent toujours de champignons sauvages qui s’accordent si bien avec les produits de la chasse. C’est le dernier mois des cèpes et des bolets, mais on trouve des trompettes de la mort et des pieds-de-mouton. Les poêlées continuent pour notre plus grand bonheur.

Octobre est un grand mois pour les fromages. Concernant les fromages à affinage long, ceux-ci ont été fabriqués avec les laits de printemps, et le long processus d’affinage leur donne un goût véritablement relevé et généreux. Pour les fromages au lait dit de regain (repousse de l’herbe fauchée), leur affinage sera plus court mais la richesse et le parfum de ce lait n’en seront pas moins exceptionnels. Les fromages au lait d’estive, comme le Cantal, Salers, Laguiole et Saint-Nectaire, … sont aussi dans leurs mois de prédilection. Pour les impatients, on retrouve également le Vacherin du Mont d’Or dont on va pouvoir profiter jusque mars, pour les autres, il vaut mieux attendre  le mois de novembre où il sera à son plein épanouissement.

 

Texte : Charlotte Huc

Photos : Charlotte Huc et amis

Source : L’Almanach du gastronome d’Armelle de Scitivaux.

Un livre passionnant d’une amoureuse des produits de saison et de la bonne table. Ce livre a été une révélation et une réelle source d’informations et d’inspiration. Une bible à avoir chez soi !